Comparer aux consommations de référence

Déceler une situation de « sur-consommation » ou de « sous-consommation » énergétique chez un ménage peut s’avérer difficile. Pour déterminer si la consommation d’un ménage se situe « dans la moyenne », il est utile de pouvoir comparer la consommation réelle du ménage à la consommation moyenne d’un ménage vivant dans des conditions similaires.

Utilisez le module de calcul ci-dessous pour connaitre la consommation de référence d’un ménage. Le module de calcul détermine, en fonction des caractéristiques du ménage et du logement occupé, une consommation moyenne d’eau, de gaz et d’électricité.Cet outil est destiné à vous donner un indice pour identifier une situation problématique de consommation d’énergie (équipements énergivores, déperditions d’énergie, problèmes d’index sur une facture de décompte, etc.). La consommation de référence ne peut en aucun cas être interprétée comme une norme.

Ces consommations de référence sont à utiliser et à interpréter avec prudence. La consommation d’ énergie varie considérablement en fonction de nombreux facteurs spécifiques (qualité des équipements, état de l’installation, performance énergétique du logement, etc.). Certains facteurs n’ont pas été pris en compte pour permettre le calcul, d’autres ont été introduits avec des valeurs absolues.

Si à l’issue de la comparaison entre la consommation réelle de l’usager et la consommation de référence obtenue par le module, vous constatez une différence importante, le comportement du ménage ne doit pas automatiquement être mis en cause. D’autres facteurs sur lesquels l’usager n’a pas de prise peuvent être à l’origine de ce constat.

* Superficies classiques: Studio = 30 m² ; Appartement 1 chambre = 45 m² ; Appartement 2 chambres = 75 m² ; Appartement 3 chambres = 110 m²

** Type de logement : Pas rénové : ancienne habitation non rénovée (ex : simple vitrage, pas d’isolation du toit, courant d’air,…) ; Peu rénové : ancienne habitation partiellement rénovée (ex : double vitrage mais pas d’isolation du toit ou l’inverse) ; Rénové : ancienne habitation correctement rénovée (ex : double vitrage partout, toit isolés, murs isolés,…) ; Récent : habitation construite après 2005 (année à confirmer).

Consultez également la fiche pratique concernant les consommations de référence. Elle présente, en version imprimable, les consommations moyennes de gaz, d’électricité et d’eau en fonction du logement occupé et des équipements.

Le check-up

Pour affiner les estimations des consommations de référence, il peut être pertinent de réaliser un « check-up » énergétique. Celui-ci vise à estimer les consommations en énergie, poste par poste (chauffage, consommation électrique de base, cuisson, etc.). Lorsque ce rapport est réalisé, on peut le comparer aux consommations réelles du ménage.

L’Agence Bruxelloise de l’Energie (ABEA) a élaboré un modèle de check-up énergétique, publié par Bruxelles-Environnement. Vous pouvez le consulter en suivant ce lien.