Quel lien entre logement et santé?

L’état de santé d’une personne, tant physique que psychique, dépend de nombreux facteurs, dont la qualité du logement qui est particulièrement importante. Vivre dans un logement de qualité et bien entretenu (chauffé correctement, propre, bien aéré, avec des appareils à combustion bien entretenus, etc.) constitue un atout pour la (bonne) santé d’une personne.Temperature_maison

Des conditions de logement médiocres (délabrement, froid, obscurité, etc.) constituent autant de signes matériels concrets qui peuvent renvoyer quotidiennement à la personne l’image de la dégradation de sa propre situation sociale. Par conséquent, elles peuvent renforcer le sentiment d’une déchéance et, pour certaines personnes, affaiblir la conscience de leur propre dignité et ternir leur estime de soi. Un logement peu décent peut alors nourrir à tout le moins une souffrance psychique, voire détériorer la santé mentale. Aujourd’hui, il est aussi établi que vivre dans un milieu où la luminosité est insuffisante aggrave les états de dépression.

Dans ce chapitre, nous pointons plus particulièrement deux des problèmes de logement les plus courants : l’humidité excessive et le CO. Ces problèmes, s’ils sont mal traités, peuvent avoir des répercussions majeures sur la santé des habitants.